Kinésiologie

Qu’est ce que la kinésiologie ?

Kinésiologie = art de « faire parler le corps » pour identifier les facteurs de déséquilibre (= stress) et les libérer.

Il existe plusieurs types de kinésiologie, moi je pratique l’adaptogenèse : le terme « adaptogenèse » signifie « générer ou restaurer les capacités adaptatives de l’individu ».

L’adaptogenèse est une kinésiologie extrêmement élaborée qui vise le développement des capacités adaptatives de l’individu.

Son but est d’aider à acquérir ou à conserver un état d’équilibre et de bien-être global.

L’Adaptogenèse propose :

  • Une approche synthétique, globale et holistique plutôt qu’un syncrétisme de différentes techniques

  • Une recherche plus causale des déséquilibres pour obtenir des corrections durables ou définitives

  • Une attention accrue au respect du principe d’innocuité dicté par l’idéal hippocratique (Primum non nocere).


L’Adaptogenèse a été créée et développée par Francis VIEULES, directeur de l’école de kinésiologie et d’Adaptogenèse EDUtm.

Principes

L’Adaptogenèse® se centre sur les sources de la santé, en agissant sur de grands leviers :

  • l’équilibre postural et biomécanique ;

  • l’équilibre psycho-émotionnel ;

  • l’équilibre énergétique ;

  • l’équilibre nutritionnel et acido-basique, etc.


Comment ?

La spécificité de l’Adaptogenèse® réside dans sa vision synthétique qui intègre des principes et des notions déjà parfaitement validées par d’autres disciplines comme :

  • la chiropractie (ex. : concept de subluxation) ;

  • l’ostéopathie (ex. : Mouvement Respiratoire Primaire, mécanisme crânio-sacré) ;

  • l’acupuncture (ex. : loi de l’énergétique chinoise) ;

  • la naturopathie (ex. : drainage émonctoriel, équilibre acido-basique, etc.) ;

  • la psychanalyse (ex. : mécanismes de défense, figures d’ombre) ;

  • la neurologie (ex. : réflexes dynamiques et posturaux) ;

  • la psychologie (ex. : connaissance des facteurs objectifs et subjectifs qui altèrent le concept de soi) ;

  • la posturologie (ex. : système tonique postural).


L’Adaptogenèse® aborde ces notions avec une démarche et des techniques propres à la kinésiologie.

Contrairement à certains courants kinésiologiques qui appliquent une approche « symptomatique » à travers un syncrétisme de différentes techniques, l’Adaptogenèse® s’attache, dans son approche holistique, à apporter des équilibrages durables via une recherche plus causale des déséquilibres.

En conséquence, l’Adaptogenèse® implique en général moins de séances donc un coût moindre pour le client.

Si nos connaissances sont parfois très éloignées du savoir académique, elles n’en appellent pas moins à une grande vigilance afin de ne pas transformer le praticien en apprenti-sorcier. C’est pourquoi l’Adaptogenèse® attache une attention toute particulière au respect du principe d’innocuité.

Quelques exemples d’applications

  • Consolider le « concept de soi » (confiance en soi, sentiment d’identité, sentiment de compétence, image de soi) ;

  • Réhabiliter sa capacité de choix et se libérer des attitudes d’autosabotage, afin d’avancer vers ses objectifs ;

  • Améliorer sa posture à travers l’approche des « Quatre Grands Déséquilibres » (qui regroupent près de 200 équilibrages) ;

  • Augmenter sa résistance physique et sa capacité de récupération grâce à l’intégration du schéma corporel (basé sur le concept des « clivages ») ;

  • Améliorer ses capacités d’apprentissage à travers la réintégration de réflexes dynamiques et posturaux.


 
kiensio.jpg

Kinésiologie

il n’est pas nécessaire de ressentir un mal-être (physique ou mental) pour consulter un adaptopraticien, il suffit de vouloir améliorer quelque chose dans sa vie !